greffe de cheveux

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux est une intervention chirurgicale au cours de laquelle des cheveux sont prélevés sur une zone du cuir chevelu non affectée par la calvitie et greffés sur la zone affectée du cuir chevelu.

C’est quoi une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux offre une solution permanente de restauration des cheveux pour les patients atteints de calvitie masculine et constitue une option à envisager après l’échec des traitements moins invasifs de la perte de cheveux. Le traitement peut prendre plus d’une séance et chaque séance dure plusieurs heures. 

Les hommes qui ont recours à la greffe de cheveux veulent généralement corriger une perte de cheveux due à la génétique (calvitie masculine), au vieillissement, à une blessure ou à certaines conditions médicales. 

Avant de procéder à une greffe de cheveux, les hommes doivent d’abord se demander s’ils 

  • sont en bonne santé physique et prêts
  • ont suffisamment de cheveux sains pour être transplantés sur le reste de la tête
  • ont des objectifs et des attentes réalistes quant aux résultats de la greffe de cheveux.

La technique de transplantation de cheveux la plus utilisée est l’extraction d’unités folliculaires (FUE), où chaque follicule est prélevé dans la partie non affectée du cuir chevelu et réinséré dans la partie du cuir chevelu où la perte de cheveux s’est produite, afin de créer une ligne de cheveux naturelle. 

Un autre type de greffe de cheveux est la transplantation d’unités folliculaires (FUT). Dans le cadre de cette procédure de transplantation de cheveux, le chirurgien découpe une bande de tissu contenant un certain nombre d’unités folliculaires dans une zone du cuir chevelu. Cette bande est ensuite placée dans la zone affectée du cuir chevelu.

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une procédure qui consiste à prélever des follicules pileux individuels sains dans une zone où les cheveux sont abondants, généralement à l’arrière de la tête. Ces cheveux individuels ou petits groupes de cheveux, y compris les glandes sébacées (huile) des follicules, les nerfs, un petit muscle et parfois d’autres cheveux plus fins, sont ensuite réinsérés dans les zones clairsemées ou chauves du cuir chevelu. 

La procédure

Les opérations FUT et FUE sont réalisées en clinique par un chirurgien dermatologue. Il n’est généralement pas nécessaire de recourir à une anesthésie générale pendant la greffe de cheveux, et l’intervention se déroule normalement sous anesthésie locale.  Une anesthésie générale peut être requise dans les cas où un travail plus important est nécessaire.

L’utilisation d’une anesthésie locale (où seule la zone à opérer est anesthésiée) permet d’éliminer les risques liés à l’anesthésie générale et de réduire le temps de récupération. Le temps de récupération varie en fonction du type de procédure utilisé.

FUT

Le chirurgien coupe une seule et fine bande de cheveux à l’arrière du cuir chevelu. Celle-ci est ensuite disséquée en unités folliculaires individuelles d’environ 1 mm de largeur sous microscope. Chaque unité folliculaire est constituée d’un à quatre cheveux, de glandes sébacées, de nerfs et d’un petit muscle, provenant de la zone donneuse. Le chirurgien pratique ensuite de minuscules incisions dans la zone receveuse (la partie dégarnie) du cuir chevelu et insère les unités. Jusqu’à 3 000 greffons peuvent être transplantés sur la zone donneuse à la fois, en fonction de la quantité de cheveux qui pousse sur le reste du cuir chevelu.  Il s’agit d’une procédure moins courante et la FUE est utilisée à la place dans la plupart des cas.

FUE 

La FUE est une procédure non invasive qui utilise un dispositif “punch” pour retirer les unités folliculaires de l’arrière et des côtés du cuir chevelu sans causer de dommages. Le temps de guérison est plus rapide qu’avec la FUT. 

Après l’opération

La zone traitée sera assez douloureuse pendant quelques jours, le temps que le cuir chevelu guérisse. Il est possible que l’on vous prescrive des médicaments pour faciliter votre rétablissement, tels que des analgésiques, des antibiotiques pour réduire le risque d’infection et des anti-inflammatoires pour réduire les gonflements.

Avant de quitter la clinique de greffe de cheveux, le chirurgien vous conseillera sur la manière de prendre soin de votre cuir chevelu et il vous demandera normalement de vous rendre à un rendez-vous de suivi pour vérifier que votre cuir chevelu guérit bien et pour contrôler l’évolution de la greffe. D’autres visites de contrôle pourront vous être proposées au cours de l’année. 

Il faut normalement au moins trois mois pour que les cheveux nouvellement transplantés poussent normalement, il faut donc être patient. Il se peut que vous remarquiez une certaine chute de cheveux quelques semaines après la greffe, mais c’est normal et cela permet aux nouveaux cheveux de pousser. 

La FUT laisse une longue cicatrice sur la zone donneuse du cuir chevelu, qui peut être cachée par des cheveux plus longs. Le temps de guérison est plus long qu’avec la FUE. 

La FUE laisse généralement une cicatrice minime, qui n’est souvent pas visible à l’œil nu. Les cheveux transplantés avec succès continueront à pousser pour le reste de votre vie. Les cheveux environnants qui poussent naturellement peuvent encore être affectés par les niveaux de DHT de l’organisme, ce qui peut entraîner une nouvelle perte de cheveux à un stade ultérieur. Dans le cadre de votre traitement, votre médecin peut vous prescrire du minoxidil (Regaine) ou du finastéride (Propecia) pour stimuler davantage la repousse des cheveux et ralentir leur chute future. 

source image à la une : pixabay